Influence et exploitation du wagnérisme chez Massenet, par Hervé Oléon

Publié le - 15h15Hôtel Bedford

Il ne fait nul doute que Jules Massenet, explorateur averti des esthétiques musicales – qu’il s’agisse de celles du passé ou de celles de son temps –, a considéré avec le plus grand intérêt l’œuvre colossale du Maître de Bayreuth. À une époque où les sensibilités artistiques franco-germaniques se heurtaient, pour le moins, à des obstacles idéologiques et politiques, le compositeur français subit, de la part de ses contemporains, des accusations contradictoires : d’aucuns lui reprochent son adhésion trop réservée à la stylistique wagnérienne, d’autres crient à la trahison de la Musique française… Ce seul constat méritait que soient précisés le niveau d’influence de Wagner et ses effets dans l’œuvre de Massenet.

*     *     *

Hervé Oléon est l’un des principaux spécialistes français du compositeur Jules Massenet. Il est, avec Mary Dibbern, co-auteur du Catalogue Général de ses œuvres (éd. Pendragon Press, NY, bilingue, 2016). Son expertise l’amène à collaborer avec les opéras de Chicago, Barcelone, Paris, Saint-Étienne, Angers-Nantes, Marseille et l’Opera Atelier de Toronto. Il intervient également auprès des firmes musicales Toccata Classics, SOMM Recordings et Malibran-Music.