Publié le - 20h00Hôtel Bedford

Bernard Shaw, le parfait wagnérien, par Georges Liébert

Hormis Pygmalion — et sa version cinématographique, My Fair Lady —, l’œuvre de Bernard Shaw est aujourd’hui presque complètement inconnue du public français. Parmi les mélomanes, rares sont ceux qui ont lu Le parfait wagnérien, ou qui en connaissent même l’existence ; plus rare encore ceux qui savent que

Publié le - 15h15Hôtel Bedford

Bayreuth, scène d’un drame en trois actes (2e partie), par Marc Dumont

Pour les wagnériens, tout part de là. D’où vient ce lieu rêvé de l’art total, son théâtre, mais aussi, au cœur de la ville, Wahnfried, la villa des chimères ? Pourquoi ce lieu est-il devenu l’un des centres mondiaux de la musique ? Comment est-il né, de quels projets, de quels désirs ? Au départ, ce rêve wagnérien n’était pas acquis. Ce

Publié le - 15h15Hôtel Bedford

Vincent d’Indy et Wagner, par Gilles Saint-Arroman

Vincent d’Indy est l’un de ces jeunes compositeurs français de l’après 1870 pour qui la découverte de Wagner a été une révélation. Fidèle spectateur du festival de Bayreuth entre 1876 et 1889, il perçoit, dans son œuvre, un modèle pour la régénération du drame musical français qu’il appelle de ses vœux. Cette conférence porte,

Publié le - 15h15Hôtel Bedford

Weber et Wagner, par Pascal Bouteldja

« Je crois à Dieu, à Mozart et à Beethoven ainsi qu’à leurs disciples et à leurs apôtres ». À la Trinité de sa nouvelle Un musicien étranger à Paris, Wagner aurait pu ajouter Carl Maria von Weber ! Car ce sont bien Weber et Beethoven qui lui ont révélé sa vocation musicale. Mais si le maître de Bonn fut, sans nul doute, vénéré comme la plus