Publié le - 15h15Hôtel Bedford

Colette à Wagneropolis, par Cécile Leblanc

Colette, dont l’éducation musicale est déjà très solide, découvre le wagnérisme dans l’entourage d’Henry Gauthier-Villars après leur mariage. Il l’entraîne à Bayreuth dès 1896, et l’agrège à son « atelier » où les plus grands musiciens de l’époque, de Debussy à d’Indy,